Étudier au Canada

Saviez-vous que si vous avez la capacité financière pour venir étudier au Québec, vous pourriez éventuellement demander la résidence permanente canadienne?

Détail très important pour ceux qui envisagent venir étudier au Canada 🍁

Contrairement à ce que les autres provinces du Canada ne vous permettent pas de faire, dans la province de Québec les étudiants étrangers peuvent être admissibles à la résidence permanente à l’obtention d’un diplôme d’études de niveau post-secondaire. Oui! Tel que vous l’entendez!

La différence la plus importante est que, après avoir fini vos études vous n’êtes pas dans l’obligation de trouver un emploi qualifié (de type 0, A ou B) et de démontrer que vous avez travaillé pendant au moins 1 an continu avant que votre permis de travail post-étude expire, tel que l’exige le programme d’expérience canadienne (CEC) dans la plupart des autres provinces. En d’autres mots, en décidant d’étudier à Montréal ou dans une autre ville de la province de Québec, vous vous évitez le risque de devoir retourner dans votre pays d’origine si vous ne trouvez pas un emploi.

Les étudiants internationaux peuvent bénéficier d’un permis de travail de 20h par semaine pendant leurs études et d’un permis de travail ouvert post-études après l’obtention de leur diplôme. De plus, si l’étudiant international vient avec sa famille, ses enfants mineurs ont le droit à l’école primaire et/ou secondaire gratuite et le conjoint pourrait déposer une demande pour venir au Canada avec un permis de travail ouvert.

Le programme d’expérience québécoise (PEQ) permet ainsi à ceux qui ont complété leurs études de niveau post-secondaires d’une durée d’au moins 1800 heures d’étude (environ 1 an et demi) et après avoir réussi à une épreuve de compréhension et expression orale en français avec un résultat minimum de niveau intermédiaire avancé (B2), de faire une demande de résidence permanente canadienne.

Nous vous rappelons que pour étudier des langues à l’intérieur d’une période maximale de 6 mois et sous certaines autres conditions, vous n’avez pas besoin de demander un permis d’études.

Au-dessus de Boston, Paris, Londres, Tokyo et Melbourne, en 2017 Montréal a obtenu la première place étant nommée la meilleure ville du monde pour les étudiants internationaux.

La qualité de l’éducation et le niveau de vie au Canada sont parmi les plus élevés au monde. Le coût de la vie à Montréal et les frais de scolarité sont généralement beaucoup plus bas que dans le reste du Canada et, bien sûr, encore moins cher que dans d’autres pays, tels quels les États-Unis et le Royaume-Uni.

ImmigraPro est représentent officiel des établissements d’enseignement désignés (reconnus par le gouvernement canadien aux fins d’immigration) du plus haut niveau.

L’Académie Linguistique Internationale de Montréal (ALI).

Une renommée école de langues située au cœur de Montréal. Cette école a conclu des accords avec des importants établissements d’enseignement de niveau post-secondaire (comme p. ex. Le Collège LaSalle, L’institut Teccart et le ITHQ nommés plus bas). Ceci, afin de faciliter l’objectif des étudiants qui veulent améliorer ou perfectionner leur niveau d’anglais ou de français, et poursuivre (pathway) un programme d’études afin de pouvoir présenter plus tard, une demande de résidence permanente au Canada.

Le Collège LaSalle.

Avec des bureaux à Montréal, Toronto, Vancouver et 20 autres établissements d’enseignement à travers le monde.

L’Institut Teccart.

Un institut technique privé fondé il y a plus de soixante ans, qui propose des programmes d’études dans les domaines des nouvelles technologies de l’information, des communications (NTIC) et des technologies de l’ingénierie électrique et industrielle.

L’Institut du tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

La référence étant “l’institut par excellence” au Canada. Pour ceux et celles qui veulent faire une carrière dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie et de la gastronomie. Des stages pratiques dans tous les programmes, permettant d’acquérir de l’expérience avant même d’intégrer le marché du travail.

Nos services

Nous vous accompagnons tout au long du processus d’inscription et d’admission auprès des établissements d’enseignement que nous représentons officiellement et a différence de la plupart des « agents représentants d’écoles ou de programmes d’études canadiens », nous pouvons aussi vous offrir un service d’assistance juridique étant que Consultants Réglementés en Immigration Canadienne (CRIC). Nous avons  donc les accréditations pour vous représenter devant le gouvernement dans le processus de demande de permis d’études, de permis de travail, etc., et une fois que vous aurez fini votre programme d’étude, vous accompagner dans toutes les démarches pour présenter aussi votre demande de permis de travail post-études, la résidence permanente, etc.

Service d’accueil et installation

Nous mettons également à votre disposition un service d’assistance personnalisé pour vous aider à planifier votre voyage, vous accueillir et vous assister dans votre processus d’installation.

Quelles sont les exigences pour être admis au Canada étant qu’étudiant étranger pendant plus de six(6) mois?

  • Obtenir une lettre d’acceptation d’une université ou d’un collège reconnu au Canada.
  • Présenter des preuves démontrant que vous avez assez d’argent pour payer les coûts liés au programme d’études et subvenir à vos besoins (voir les exigences financières ci-dessous)
  • Subir un examen médical (pour certains pays)
  • Remplir les conditions d’admissibilité pour demander un visa de résidence temporaire au Canada.
  • Être prêt à attendre la période estimée pour le traitement de votre demande.

Exigences – Capacité financière

Parmi les principales conditions visant l’obtention d’un permis d’études, vous devez d’abord démontrer au gouvernement canadien qu’au moins au cours des quatre derniers mois, vous avez maintenu votre solvabilité économique. Par exemple, pour mener des études de niveau collégial, vous devez prouver que vous avez une quantité minimale d’environ 13.000 à 20.000 dollars canadiens pour couvrir les frais scolaires de la première année de votre programme d’études, en plus des revenus supplémentaires comme par exemple un revenu locatif ou du support financier provenant d’un membre de votre famille pour éventuellement couvrir le reste de votre carrière.

En plus de ce montant, si vous venez étudier par exemple seul ou avec votre partenaire, vous devez être en mesure de démontrer au gouvernement que vous disposez d’un montant minimum d’environ 13.000 à 18.000 dollars canadiens (couple sans enfants) pour couvrir vos dépenses essentielles de manutention (logement, nourriture, assurance maladie, services, transport, etc.) pendant la période d’études prévue. Si vous venez avec des enfants, ce montant minimum requis augmentera de quelques milliers de dollars. Vous devriez également vous attendre à avoir des fonds distincts pour couvrir les coûts inhérents aux paiements exigés par le gouvernement pour la demande de votre visa, le (s) billet (s) aérien (s) ainsi que les honoraires de représentation et conseil juridique, si vous décidez d’être représenté par ImmigraPro.

Note: L’information fournie est à titre indicatif. Les coûts estimés et ici mentionnés sont présentés à titre d’exemple et peuvent varier selon la province, le programme d’études et / ou l’établissement où vous allez étudier, si vous venez seul ou avec votre famille, etc.

Prise de rendez-vous

Si vous croyez répondre aux critères d’admissibilité mentionnées ci-dessus et que vous souhaitez communiquer avec nous pour avoir plus d’information sur des programmes d’études, les établissements d’enseignement que nous représentons, nos services, nos frais, etc., nous vous invitons à fixer un rendez-vous avec nous pour une Consultation formelle.

Nous parlons espagnol, anglais, français, italien, portugais et mandarin.

Le coût de de la consultation vous sera déduit de votre contrat de services.

Fixez ici votre rendez-vous

Consultation générale

Contrairement aux autres provinces canadiennes, au Québec, les étudiants internationaux peuvent être admissibles à la résidence permanente canadienne 6 mois avant d'obtenir leur diplôme.